Institution

Meilleurs voeux

Le 16 janvier 2020, les élus du Grand Périgueux ont présenté leurs voeux aux personnalités. Ils ont dévoilé des projets ambitieux et un avenir optimiste pour le territoire.

Publié le

Face à 250 personnalités, Jacques Auzou, Président du Grand Périgueux, a retracé les dernières évolutions de la Communauté d’agglomération :

  • son expansion d’abord de 13 à 52 communes dont certaines ont fusionné pour porter le chiffre à 43 aujourd’hui.
  • Le Grand Périgueux a mis en oeuvre la loi NOTRE et la loi ALUR. Elles ont largement modifié le panel de compétences de la communauté d'agglomération, intégrant le tourisme, l'économie, l'emploi, les centres de loisirs… Ainsi 2019 a vu l’approbation du nouveau Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi).

Les élus ont amélioré le niveau d’équipement du Grand Périgueux. Les années précédentes ont été marquées par la livraison des gymnases de Mensignac, de Saint-Pierre de Chignac et d’Agonac,

En 2019, les élus du Grand Périgueux ont travaillé sur :

  • le Plan crèche et la crèche Clos-Chassaing ouverte en novembre 2019
  • la Maison de Santé de Vergt inaugurée en février
  • le Pôle d’Echange Multimodal (PEM) de la Gare de Périgueux.

Au-delà de tous les projets, ce pôle est emblématique des efforts menés en matière de mobilité. Sur les 120 millions d’euros investis tout au long du mandat, 40 millions seront destinés à cet enjeu : renouvellement de la flotte des bus, restructuration du réseau Péribus, mise en service d’un Bus à Haut Niveau de Service (BHNS), le Périvélo avec son service de location de vélos et des chèques vélos… et les travaux de la navette ferroviaire qui démarrent en janvier 2020. La mobilité a été un des marqueurs forts de ce mandat.

Le deuxième marqueur est le Quartier d’affaires du Grand Périgueux. Il contribuera à relocaliser 1500 emplois au centre de Périgueux, facilement accessibles pour l’ensemble du territoire. Les travaux de viabilisation s’achèvent actuellement et les premiers bâtiments vont pouvoir sortir de terre en 2020. Une invitation à regarder avec optimisme l’avenir de l’agglomération.