Economie

Plan de relance tourisme

Depuis une plateforme, les acteurs de la filière tourisme peuvent s'informer sur les possibilités d'intervention de Bpifrance et de la Banque des Territoires. Les aides financières des deux opérateurs du financement sont fléchées selon une liste de critères à renseigner et permettent de soutenir différents besoins de financement.

Publié le

Une plateforme d’informations

Les acteurs de la filière Tourisme, secteur d’excellence en France avec un poids dans le PIB de 9%, et fortement impactés par la crise Covid-19 peuvent consulter sur une plateforme les différents dispositifs d’aides dont ils peuvent bénéficier dans le cadre d'un plan tourisme au niveau national.

 

Classés par critère de taille d’entreprise, de typologie d’activités, de date d’immatriculation, les points de repère de cette plateforme orientent les acteurs du tourisme vers les plateformes d’aides en région, les dispositifs d’aides mobilisables et les invitent à adresser une demande.

 

Cette plateforme est à l’initiative des acteurs de la filière tourisme, de Bpifrance, la Banque des territoires, et des Ministères de l’Economie et des Finances et de l’Action et des Comptes Publics.

 

En quoi consiste le plan de relance ?

Les bénéficiaires


Près de 9 000 acteurs de la filière tourisme seraient concernés par ce plan, dont 7 500 accompagnés par Bpifrance et 1 500 par la Banque des Territoires.

Sur le fondement d’une complémentarité entre les deux banques pour répondre aux missions de soutien au développement et le financement des petites, moyennes et grandes entreprises, chacune intervient de manière distincte :

 

La Banque des Territoires :

 

  • soutient le financement de projets immobiliers et de structures porteuses (SEM, SEML, foncières dédiées) au niveau des fonds propres, de la dette à long terme
  • intervient au capital des sociétés d’exploitation de la filière ayant un impact structurant sur le territoire et ou une action publique, au cas par cas.  

 

Bpifrance :

  • soutient le financement de la filière en fonds propres et quasi fonds propres
  • finance les activités exploitantes, quelle que soit la taille de la structure : opérateurs publics-privés, entreprises

 

De plus, vous trouverez dans le dossier de presse du Comité interministériel du tourisme du 14 mai des informations complémentaires sur :

les mesures sanitaires, et celles en faveur de la réassurance des voyageurs

- le soutien aux entreprises du tourisme, de l'évènementiel sportif et culturel,

- la préparation du contrat de relance et de transformation du tourisme

 

Télécharger