Qualité de l'air : c'est l'affaire de tous!

Tendre vers une agglomération plus sobre en énergie et réduire l’usage de la voiture, telles sont les ambitions du Grand Périgueux pour faire de la qualité de l’air un atout de plus pour le territoire.

La multiplication d’efforts individuels encouragés par des mesures en faveur de la réduction des déplacements en voiture en «  solo  » et de la consommation des énergies fossiles, reste le moyen le plus efficace pour préserver notre environnement et notre cadre de vie.

Depuis la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, les intercommunalités ont la charge d'élaborer un Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET).

 

Une station de mesure de la qualité de l’air pour le Grand Périgueux

Le Grand Périgueux dispose d’une station de mesure de la qualité de l'air de type «  urbaine sous influence de fond  ». Elle est située rue Paul-Louis Courier à Périgueux, derrière le lycée Pablo Picasso. Installée et gérée par Atmo Nouvelle-Aquitaine, l’observatoire régional de l’air, cette station permet de mesurer les niveaux de différents polluants réglementés :

  • Dioxyde d’azote (NO2) : majoritairement issu du trafic routier
  • Ozone (O3) : c’est un polluant secondaire, il résulte de la transformation de polluants primaires - le dioxyde d’azote et les composés organiques volatils - sous l’effet des rayonnements ultra-violets
  • Particules en suspension (PM10) : sources d’émission variées (chauffage au bois, trafic routier et industries).

Les mesures permettent le suivi de l’exposition moyenne de la population et des écosystèmes aux phénomènes de pollution atmosphérique qui affectent la zone de surveillance sur de larges distances (plusieurs kilomètres voire plusieurs dizaines ou centaines de kilomètres).

 

Contrôle de la qualité de l’air au quotidien et en direct

Ce dispositif permet d’informer les citoyens du niveau de qualité de l’air 24h/24 et 7j/7.

Flux open data : affichage des données de mesure (O3 + PM10 + NO2) heure par heure en allant sur le site internet https://www.atmo-nouvelleaquitaine.org/donnees/acces-par-polluant

Actualités, conseils, bonnes pratiques… Atmo Nouvelle-Aquitaine vous explique tout ce qu’il faut savoir pour vous prémunir en cas de pic de pollution et contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air.

Des bilans réguliers

Bulletin trimestriel

Le Grand Périgueux bénéficie, tous les 3 mois, d’un bilan trimestriel de la qualité de l’air. Il résume la situation sur les 3 derniers mois avec une comparaison sur l’année précédente.

Bilan complet de la qualité de l'air Dordogne

Chaque année, Atmo Nouvelle-Aquitaine dresse le bilan de la qualité de l’air à l’échelle départementale : bilan des indices, nombre d’épisodes de pollution, données par polluant…

Synthèse des émissions polluantes de l'agglomération

Adoptez les 5 Bonnes Mani'Air !
- Privilégiez les modes de déplacement moins polluants : marche, vélo, transports en commun, covoiturage...
- Coupez le moteur de votre voiture lors d’arrêts, même brefs.
- Adoptez une conduite souple et limitez votre vitesse.
- Choisissez un système de chauffage performant.
- Ne brûlez pas vos déchets verts.

 

Des pollens bien surveillés !

Grâce à plusieurs partenaires, la surveillance des pollens est assurée sur le Grand Périgueux.

ATMO Nouvelle-Aquitaine partenaire de la surveillance des pollens en région

Atmo Nouvelle-Aquitaine participe à la surveillance des pollens allergisants, pilotée à l'échelle française par le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA). Cette surveillance est menée en collaboration avec les collectivités, l’Agence Régionale de la Santé (ARS) et le RNSA.

Depuis 2001, un capteur est situé à Périgueux sur le toit du centre hospitalier de Périgueux. Il est géré par le RNSA, qui mesure le risque pollinique. Atmo Nouvelle-Aquitaine informe chaque semaine dans sa lettre hebdomadaire du vendredi, des pollens et risques en cours.

Un suivi complémentaire : les pollinariums sentinelles®

La Ville d’Antonne-et-Trigonant, près de Périgueux, dispose d’un autre moyen de surveillance des pollens : un pollinarium sentinelle®. Il est installé au centre hospitalier de Lanmary. L'objectif de ce dispositif est d'alerter les personnes allergiques sur les dates de floraison des plantes allergisantes, afin qu'elles puissent adapter leur traitement médical.

Atmo Nouvelle-Aquitaine collabore avec l’Association des Pollinariums Sentinelles® de France (APSF) pour diffuser l'information, à travers l’envoi d'une newsletter " Alerte pollens ! " à chaque début et fin de floraison de plantes allergisantes.

Un Pollinarium sentinelle® est un espace dans lequel sont réunies les principales espèces locales de plantes sauvages (herbes et arbres) dont le pollen est allergisant. L'objectif est de les observer quotidiennement afin de détecter le début et la fin d'émission de pollens de chaque espèce, puis de transmettre ces informations aux personnes allergiques inscrites à la newsletter Alerte pollens ! Le rôle d’Atmo Nouvelle-Aquitaine est d’alerter la population afin de permettre aux personnes sensibles d’anticiper et commencer leur traitement médicamenteux avant l'apparition des premiers symptômes, et l'arrêter dès la fin d'émission de pollens.

Recevez les alertes pollens

L’Ambroise : en enjeu de santé publique

https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/ambroisie-une-plante-hautement-allergisante-pour-lhomme

L'ambroisie à feuille d'armoise (Ambrosia artemisiifolia L.) est une plante opportuniste envahissante dont le pollen est hautement allergisant pour l'homme. Un capteur est installé à Périgueux depuis 2001 sur le toit du centre hospitalier de Périgueux. Il est géré par le RNSA.

Un autre site, situé sur la commune de Mareuil (au nord-ouest de Périgueux)  particulièrement intéressant pour la mesure de l'ambroisie, est aussi en fonctionnement de juillet à octobre.

Localiser

Contact

Structure