Un quartier d'affaires au coeur de l'agglomération

Le Grand Périgueux dispose, au cœur de son agglomération, du plus grand quartier d'affaires du département. Les bâtiments hébergeront essentiellement des entreprises du tertiaire, autour d'un parc relié à la coulée verte.

Un projet urbain ambitieux 

Une implantation au coeur de Périgueux

Le Quartier d’Affaires du Grand Périgueux est implanté sur les 5,5 hectares des anciens terrains du SERNAM (Service National de Messagerie).

Ce nouvel ensemble urbain est édifié sur ces terrains, idéalement situés à 10 minutes à pied de l’hyper centre de Périgueux, entre la rue Alphée Mazieras, l’avenue du Maréchal Juin et les voies de chemin de fer.

Le parti-pris d'activités tertiaires

Les bâtiments seront principalement dédiés aux activités tertiaires proposant près de 35 000 m² de bureaux.

Ils accueilleront notamment le Pôle des Services Aliénor qui regroupera, en un même lieu, le nouveau siège du Grand Périgueux ainsi que d’autres services au public.

Les bureaux seront dédiés à des activités de services aux entreprises, activités bancaires, assurances, cabinets de conseil, agences immobilières, centres de formation, activités numériques…

On y trouvera aussi des commerces de proximité et des établissements de restauration.

Un accès facilité

Le Quartier d’Affaires du Grand Périgueux est adossé au Pôle d’Echange Multimodal.

Il sera possible d’y accéder facilement par les transports en commun qui y seront regroupés : lignes de bus urbains et lignes Transpérigord.

La construction, en 2021, d'une nouvelle passerelle <lien vers article passerelle> finalisera l'accès direct depuis la gare.

Le passage d’un mode de transport à un autre en sera favorisé (bus, vélo, covoiturage, train).

Les jalons du projet

Courant février 2019, le nouveau Quartier d’Affaires du Grand Périgueux est entré dans sa phase d’aménagement pour une durée de travaux de 10 mois.

Les premiers aménagements ont été livrés début 2020. Ils comprennent les voiries de desserte, l’amenée des réseaux et les espaces verts, avant la construction des futurs bâtiments.

Coût total estimé : 4millions € HT (acquisitions, études et travaux)
Le Département contribue financièrement à hauteur de 500 000 €